Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 16:34

Desperate Housewives

 

Autant j'avais trouvé des qualités à l'épisode 17, mais là, je n'y arrive pas. Pourtant, les bons avis sur l'épisode sont nombreux, sur la toile, mais j'ai tout simplement détesté. À trois épisodes du Series Finale, c'est vraiment lamentable de faire un épisode aussi inutile. C'est simple : il aurait très bien pu être placé n'importe où dans la saison. Il est vraiment temps que le massacre s'arrête.

 

Je pensais que Susan allait continuer à avoir des moments émouvants, mais non. Les scénaristes ne se foulent pas et plongent la tête la première dans la facilité : MJ se rebelle. Pfff... C'est vu, vu, vu, et encore vu. Cette série n'invente jamais rien, et ne prend même pas la peine de traiter des sujets comme ça d'une manière originale. Mention spéciale à la scène finale où Susan et son fils cassent les cadeaux offerts par les voisins. Cette scène résumait à elle toute seule tout l'intérêt que les scénaristes portent au personnage de Teri Hatcher. Déplorable.

 

La partie de Bree était tout simplement honteuse. Andrew revient ! Je l'avais complètement oublié, lui. Il ne vivait pas dans la rue (presqu'en face de chez Gabrielle) ?
Bref, il revient, mais avec... une femme. C'était vraiment très lourd. Pendant un instant, je me suis demandé s'ils n'allaient vraiment pas le remettre hétéro pour la fin de la série. La série est tellement conservatrice que ça ne m'aurait même pas étonné. En fait, non, et d'un côté, tant mieux. Au final, à quoi ça a servi, alors ? À combler ? À nous montrer, encore une fois, que Bree l'accepte ? C'est bon, on le sait déjà. La fête qu'elle organise avec tous les gays (d'où viennent-ils ?) était honteuse. Lamentable.

 

Chez Lynette, on retourne encore et toujours en arrière. Je pense à la pauvre actrice qui n'a eu qu'une seule storyline, cette année : Tom. Voilà maintenant qu'elle essaie de le récupérer (bah, oui, faut bien qu'ils soient ensemble pour la fin !!). Dans le fond, ça ne me dérange pas, mais il faut que ça soit un minimum bien fait. Le côté décalé de la série me fatigue de plus en plus. Puis, Lynette qui prétend une coupure d'électricité pour appeler Tom à la rescousse... C'est très original... D'autant plus qu'on comprend dès le début de la scène que cette gourde va allumer la lumière par accident. Risible.

 

Enfin, Gabrielle se trouve un emploi ! En effet, elle se rend dans une boutique et épate tout le monde en arrivant à créer des tenues "parfaites" avec des accessoires (affreux). Les scénaristes décident subitement de faire évoluer le personnage en la faisant passer de la petite housewife riche qui ne sait rien à faire à la femme indépendante qui peut bosser ? "Hey, les mecs ! Il nous reste pas beaucoup d'épisodes, on fait quoi pour Gaby ? On la fait bosser dans la mode ? Oui, oui, c'est bien, ça, les fans vont adorer !"
Encore une fois, la série choisit la simplicité. Honteux.

 

Au niveau de l'histoire principale (vous savez, le meurtre...), on avance un petit peu. Je ne sais plus trop pourquoi, mais les flics découvrent que le corps du chantier n'est pas celui d'Alejandro (je crois). Et Bree appelle Ben (qui est courant de tout, j'avais zappé). Cette mongole, qui vient d'aller au commissariat, n'a pas pensé une seule seconde que ses conversations étaient sur écoute... Qu'elle finisse en prison, elle ne mérite que ça, ça fera une débile en moins !

 

En clair, la série s'enfonce de plus en plus. Moi qui était fan des 4 premières saisons, je ne vais absolument pas regretter la série, ça fait peur, quand même.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Loriane 02/04/2012 08:39

Je viens de lire ton commentaire à propos de cet épisode.
Je suis d'accord avec toi sur certains points.
Gaby qui trouve un travail en un claquement de doigt, c'est très simplet. Il faut qu'on m'explique comment elle fait. Bref, c'est histoire de boucler et montrer encore une fois que Carlos &
Gaby ne deviendront pas pauvres. Ensuite, pour Susan, rien à dire c'était inintéressant. Pour Lynette, je suis contente même si le coup de la panne était prévisible, j'ai bien aimé.
Pour conclure, il est temps que la série se termine.

Twitter


Rechercher