Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 15:50

Desperate Housewives

 

Après l'épisode déchirant de la semaine dernière, Desperate Housewives se devait de ne pas rater la suite. Alors, il y a du bon, et du carrément mauvais. Si proche de la fin, c'est quand même incroyble de voir que les scénaristes restent aussi paresseux.

 

Tout l'épisode se concentre sur la mort de Mike. L'heure était donc à l'émotion ! Bon, je dois avouer que j'ai eu très peur, au début, quand chaque housewife était au téléphone et qu'elle entendait le coup de feu. Les cas "l'une après l'autre", c'est vraiment pas mon truc. Fort heureusement, ça ne dure pas très longtemps.
Ce qui est bien, c'est qu'on voit les réactions de chaque famille, et j'ai trouvé ça assez juste. Je retiens tout particulièrement la scène où Lynette craque en réalisant qu'elle ne reverra jamais Mike. Elle le connaît quand même depuis 12 ans ! D'autres séries ne prennent même pas la peine de montrer les émotions des personnages "extérieurs" à l'événement. Un bon point !
La scène où le révérend vient chez Susan était plutôt juste. Teri Hatcher n'en a pas trop fait, et l'émotion était là, j'ai vraiment 
été supris !

 

Vient alors le drame scénaristique le plus évolué de la décennie : les scènes "personnage par personnage"... Si vous suivez le blog depuis quelques temps, vous n'êtes pas sans savoir que Typh et moi détestons les épisodes comme ça. En saison 6, on avait eu droit à au moins deux épisodes construits comme ça (un sur Julie Benz, et un sur l'étrangleur). Mon Dieu... Ces épisodes sont d'une paresse... Les scénaristes n'ont vraiment aucune honte, de proposer des histoires les unes après les autres... On assiste, impuissants, à une succession de mini court-métrages, et c'est une abomination.
Surtout que là, j'ai trouvé les scènes complètement décalées... Sans aucun doute, l'un des pires trucs que la série puisse faire. Chaque femme, en arrivant à l'église, se rémémore le début de son mariage, et à comment Mike est intervenu dans le couple, en les conseillant, bla bla bla... N'IMPORTE QUOI. Premièrement, on s'en fout. Deuxièmement, c'était chiant. Et, troisièmement, l'éloge au personnage de Mike était scandaleuse ("Regardez comment Mike était gentil, c'est vraiment dommage qu'il soit mort.").
Je ne vais pas plus m'étaler, il n'y a rien à dire, si ce n'est que ça n'avait pas sa place dans l'épisode, mais alors, vraiment pas !

 

Bree, elle, est accusée du meurtre d'Alejandro (indirectement), puisque ses empreintes ont été retrouvées sur le cadavre. Et son flash-back (différent des autres) était franchement ridicule. On découvrait comment elle était devenue une femme froide. Ok... Et l'apparition de Rex a été plus inutile qu'autre chose, au passage.

 

Le meilleur moment, c'est l'enterrement. J'ai trouvé ça franchement émouvant. En tout cas, moi, ça m'a touché (alors que Mike est un personnage que j'ai toujours trouvé pire que transparent). Mais, la série a bien fait les choses, et l'excès (l'aspect très lourd de la série) n'était pas là.
J'ai même eu de la peine pour Susan, pour tout vous dire...
C'est d'ailleurs la première fois que je ressens la moindre chose devant la série depuis des années !

 

En clair, un épisode qui est à la fois honteux, et à la fois émouvant. Dommage que la série ne soit pas capable de proposer un épisode correct du début à la fin.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher