Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 18:40

Desperate Housewives

 

Je voulais bien défendre la série, en ce début de saison, mais là, ce n'est tout simplement plus possible. Cet épisode était une catastrophe sans nom, une abomination qui m'a rappelé les saisons 5, 6, et 7. Sans aucun doute, le plus mauvais épisode de la saison. Bons sentiments, discours gerbants et histoires inutiles, voici le programme de l'épisode.

 

Je vais commencer par le moins pire. Lynette ! L'ami coiffeur de Renee lui offre une seconde chance. Alors que tout va bien, un petit quiproquo va pousser Lynette à coucher avec lui. Malheureusement (pour elle), elle va pleurer au beau milieu de l'acte. Il faut encore que les scénaristes ralentissent le développement du personnage en nous ressortant Tom ? J'ai l'impression que, depuis le Season Premiere, nous n'avons guère avancé... C'est d'autant plus dommage que je trouve son nouveau copain plutôt sympa.
Je ne sais pas si les scénaristes ont une haine contre le personnage de Lynette, mais, pendant 7 ans, la pauvre actrice a dû s'engueuler avec son "mari" à chaque épisode, et maintenant, elle doit réaliser que Tom n'est plus son mari à chaque épisode. Les scénaristes n'auront donc trouvé que deux intrigues pour le personnage, et ce, en l'espace de 8 saisons. C'est plutôt lamentable.

 

Gaby fait sa Gaby (celle des mauvaises saison) dans une intrigue complètement nulle, et surtout inutile. Qu'est-ce qu'on s'en fout, que sa fille ne trouve pas de mecs, à l'école, et que Gabrielle lui fasse croire que si (a-t-elle un cerveau ?). Si proche de la fin, c'est vraiment dommage, de voir des intrigues de la sorte (ça aurait pu, comme beaucoup d'autres, se trouver dans n'importe quelle saison...).

 

Bree continue de voir beaucoup d'hommes, et selon Mary-Alice, c'est toujours aussi pêché. Damn ! Je déteste ce genre de discours.
La scène sympa, c'était l'intervention de Susan, Gabrielle et Lynette, pour sauver leur amie. Il faudrait quand même qu'elles se reparlent assez vite, et les scénaristes semblent aller dans ce sens.
Par contre, on a frôlé (enfin, non, on était en plein dedans) le ridicule lors de la scène finale de Bree. Déjà, l'attaque de Bree sur le parking du bar, c'était plutôt comique, mais alors l'arrivée d'Orson, c'était juste hilarant. C'est simple, j'ai explosé de rire. Mais vraiment. Il arrive pile quand il faut ! C'est pratique ! Susan, Gabrielle et Lynette l'appellent, et hop, il est là ! Et il est sur le bon parking, juste au moment où Bree se fait attaquer ! Please...
C'est sans compter sur le tazer qui m'a rajouté un fou rire. Les scénaristes n'ont vraiment pas peur du ridicule...

 

Susan détient la palme (bien que Bree soit pas mal, elle aussi). L'épisode marque le retour de Julie qui est... enceinte !!!!
Le père n'acceptant pas le bébé, Julie a décidé de le laisser à l'adoption, et elle trouvé un petit couple sympathique. Mais c'est sans compter sur Susan, qui va être juste insupportable. Bien entendu, il lui est impensable d'imaginer que Julie donne le bébé (alors que celle-ci veut en avoir quand elle sera dans une situation stable...), et elle va tout faire pour que le couple prenne Julie pour une folle. Honnêtement, qui va inventer que sa fille a une maladie mentale pour qu'elle ne donne pas son bébé à l'adoption. L'idée est ridicule, sur le papier, mais à l'écran, c'était tout simplement honteux. C'est limite si elle n'allait pas nous sortir son discours : "Un bébé, c'est le plus cadeau du monde." comme elle l'avait fait au début de la saison 6. Ce genre de discours me donne la gerbe.
D'ailleurs, je ne sais plus ce que va décider Julie, au final.

 

En clair, un épisode tout simplement honteux, gerbant et catastrophique. La série a retouché le fond, et si près de la fin, ce n'est pas vraiment l'idéal...

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher