Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 01:24

 

Breaking Bad

 

 

Peut-être que je dis ça sur le coup de l'émotion, du choc qu'a été l'épisode, mais franchement c'est un pur chef d'œuvre, le plus bel épisode de la série à n'en pas douter. C'est brillant de bout en bout. Intense certes (et c'est peu dire), mais c'est surtout un véritable rouleau compresseur émotionnel. Après une saison que je trouvais un peu trop "froide" la série me renverse totalement. C'est juste bouleversant.

 

Finalement les scénaristes font le choix de tuer Hank. Une décision logique, même si je pense que la chose aurait peut-être pu être un peu plus puissante mise la semaine dernière. On se dit que c'est dommage de ne pas avoir joué sur un tel choc, mais c'est sans compter la suite d'épisode qui nous laisse sans répit.

Lors de cette scène dans le désert mon cœur a failli lâcher à deux reprises. Au moment où Walt donne son accord pour éliminer Jesse, puis le moment où il avoue à son ancien partenaire avoir vu Jane mourir. Je sentais que ce moment allait venir, j'ai même eu un petit pressentiment en lançant l'épisode, mais sincèrement ça m'a tout de même terrassée. J'ai lâché ma première larme de l'épisode. Walt est un monstre, et Jesse l'un des personnages les plus touchants de l'histoire de la télé.

 

Les choses s'accélèrent ensuite grandement. On ne nous lâche plus. C'est l'Enfer à chaque instant, la série n'ayant probablement jamais été aussi sombre.

Walt devient Sisyphe, roulant son tonneau remplit d'argent (devenu inutile) en plein désert. Jesse serait peut-être lui Tantale, à qui on offrirait une sorte de semi-liberté, finalement peut-être pire que la mort elle-même. Enchaîné et forcé à "cuisiner", sous les regards de Brock et sa mère épinglés en photo. Une image aussi bien terrifiante que donneuse d'espoir. D'un côté elle menace Jesse (voilà à qui on s'en prendra si tu ne coopères pas) mais une image qui amène un peu de lumière à ce labo et au personnage de Jesse.

C'est brillamment mise en scène, et encore une fois tout simplement bouleversant.

 

La cellule familiale des White éclate ensuite totalement. La mort de Hank en étant le déclencheur. Skyler se décide (enfin !) à se révolter face à l'être qui ne ressemble même plus à son mari. L'image de Walt tenant un couteau, au dessus de Walt Jr. protégeant sa mère sous les cris de Holly, est particulièrement marquante.

 

Walt n'a donc plus aucune limite. Au fond du trou, l'homme n'a plus rien à perdre (le titre de la série est plus que jamais justifié). Je trouvais son coup de fil à Skyler (alors qu'elle a dénoncé son mari à la police) un peu too much en premier lieu mais en fait ce surjeu de l'acteur se justifie au moment où l'on découvre ses larmes. Point de non retour du personnage, mais qui tente aussi probablement de sauver Skyler et sa famille, les sachant écouté. 

Il ne peut plus qu'aller au bout, s'enfoncer totalement dans la noirceur, aucune autre issue ne semblant possible.

Walt nous dit avoir encore une chose à faire. Je ne sais pas quoi (le changement d'identité ?), mais en tout cas je n'imagine pas le personnage sortir vivant de toute cette histoire. 

 

Bref, ma critique ne rend peut-être pas assez compte de la brillance de cet épisode mais je manque de mot face à ce chef d'œuvre. Sublissime. 

 

Typh.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans Breaking Bad
commenter cet article

commentaires

Cross Over US 31/05/2014 11:08

L'un des épisodes les plus marquants de cette saison 2013/2014 c'est certain !
Et merci beaucoup !

Typh.

Jack 31/05/2014 01:11

Je viens de voir l'épisode (encore une fois, ça fais 3x que je refais la série), et il est toujours aussi marquant, surtout quand Skyler s'effondre à genoux après que Walt ai kidnappé Holly. Bizarrement je me plaît à lire tes critiques même si je connais déjà les épisodes. Continues comme ça ;-)

Twitter


Rechercher