Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 19:17

 

Boardwalk Empire

 

 

Attention l'article révèle des éléments importants sur la saison !

 

 

C'est avec beaucoup de retard que j'ai vu cette seconde saison de Boardwalk Empire. Ceux qui ont lu mes critiques l'an dernier savent que j'aime cette série, tout en trouvant qui lui manque tout de même vraiment quelque chose d'accrocheur. Cette année j'aurais en gros le même avis, tout de moins dans la première partie de saison, qui m'a plu, sans me passionner. Cependant la série s'envole totalement en milieu de saison et devient enfin addictive. Elle ose en plus aller vraiment très loin, et offre une fin de saison aussi terrible qu'inattendue. 

 

Tout l'enjeu de la saison viendra de la confrontation tant attendue entre Nucky et Jimmy (la saison 1 pouvant apparaître comme une longue intro menant à cela). Jimmy s'allie à son père biologique, le commodore, pour évincer l'homme qui l'a élevé, allant même jusqu'à accepter qu'il soir assassiner (ce qui échouera).

Nucky apparaît un peu en retrait durant cette saison, dépassé par ce qui lui arrive, mais gardant pourtant toujours son sang-froid (donnant ainsi l'impression qu'il garde toujours de côté un moyen de s'en sortir).

Jimmy, lui, prend petit à petit le pouvoir, jusqu'au retournement fatidique où Angela paiera la prix de son comportement. A partir de là tout bascule du tout au tout : Jimmy s'isole et se retire des magouilles, tandis que les choses s'arrangent pour Nucky. Une réconciliation entre les deux hommes semblaient alors se dessiner en fin de saison... mais Nucky tue, de sang-froid, Jimmy, auquel il ne pourra jamais pardonner d'avoir tenter de le tuer.

Une fin de saison extrêmement osée, difficilement prévisible. C'est rare de voir une série se débarrasser de cette manière d'un de ses personnages principaux (surtout après avoir éliminer Angela).

 

A côté de ça les magouilles de chacun me paraissent toujours aussi incompréhensibles (au trafic d'alcool s'ajoute maintenant celui de drogues, ce qui aide encore moins...).

Les personnages secondaires sont toujours aussi bons, même si je dois avouer que je suis assez déçue de voir la tournure que prend le personnage de Margaret, qui devient assez insupportable, alors qu'elle était un excellent personnage en saison 1.

 

Bref, une seconde saison à mon avis supérieure à la première, notamment dans sa deuxième partie. Reste maintenant à savoir quelle tournure prendra la saison prochaine qui sera logiquement très différente de ce que la série nous avait habitué jusque là.

 

 

Typh. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher