Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 15:55

Alcatraz

 

Bon, au bout de 5 épisodes, j'ai déjà oublié la série. Je ne savais même pas que j'avais oublié de visionner cet épisode.
La série n'arrive pas à me passioner, et les stand-alone sont beaucoup trop répétitifs pour m'intéresser un minimum. Surtout que la trame principale n'intervient que quelques minutes par épisode, histoire de, quoi...
Mais bon, je vais tout de même finir cette première saison (de 13 épisodes), on ne sait jamais. Par contre, je ne pense pas suivre la série, l'année prochaine (si elle est renouvelée), à moins d'entendre d'excellents échos dessus (ce qui est loin d'être le cas, en ce moment).

 

Cette semaine, ce n'est pas un prisionnier, qui est de retour, mais un des gardes (Hoyt, de True Blood). Alors que cela aurait pu être intéressant et changer un peu, les scénaristes ne se fatiguent pas, et traitent son histoire de la même manière que les précédentes : le garde veut se venger, etc...
Ça en devient vraiment lourd. Les prisionniers (ou gardes, maintenant) réaparaissent après 50 ans, mais gâchent tout direct en tuant, en enlevant des gens, ... Bref, ils ne sont pas discrets. C'est très crédible...

 

Les personnages, eux, sont toujours aussi fades et manquent cruellement de vie. Rebecca n'a aucun charisme, le Doc est une copie conforme de Hurley et Hauser est toujours aussi mystérieux. Seul petit point "intéressant" : le grand-père de Rebecca revient, mais vu les menaces de Ray, je doute qu'on le revoie avant le Series Season Finale...

 

En clair, la série continue d'offrir des stand-alone assez nuls et prévisibles. Dommage que la série ne soit pas feuilletonante, parce que moi, je m'ennuie ferme.

 

Alex.

 

Trailer pour le prochain épisode :

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher