Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 12:58

 

Ainsi Soient-Ils

 

 

Deux bons épisodes cette semaine d'Ainsi Soient-Ils. La série devient progressivement meilleure, car s'attachant de plus en plus à ses personnages. Dommage que la saison soit si courte (plus que 2 épisodes), elle n'aura jamais eu le temps de réellement décoller.

 

Ces deux épisodes sont riches en événements pour nos séminaristes (sauf peut-être à l'exception de José qui n'est finalement pas vraiment mis en avant comme je l'avais imaginé devant le pilot).

Les histoires de famille de Raphaël prennent une dimension dramatique avec le suicide de son frère (suicide causé par leur père). Une histoire que j'ai trouvé bonne et particulièrement difficile. Raphaël est par ailleurs un bon personnage, et n'est plus le simple gosse de riches présenté en début de série.

 

Guillaume et Emmanuel se rapprochent eux énormément, finissant même par coucher ensemble.

Bon c'est pas parce qu'il y a deux homosexuels qu'ils sont obligés d'être ensemble... Au delà de ça j'ai trouvé ça plutôt bien (je n'aurais sincèrement jamais imaginé une histoire pareille au vu du synopsis de la série...). Et puis Guillaume peut sans doute être un bon élément pour Emmanuel qui semble être un personnage profondément triste (ne s'acceptant pas).

 

Bizarrement c'est l'axe concernant Yann qui m'intéresse le plus, alors qu'il s'agit sans doute du plus classique... Il continue d'aider Camille pour son concert, et finira, alors qu'il était drogué, par coucher avec elle.

Je trouve que le duo Yann/Camille marche vraiment très bien (peut-être parce qu'ils sont opposés en tout point). Et la remise en question de Yann est très intéressante, lui qui n'avait jusque là jamais douté du fait de vouloir devenir prêtre. Bon et puis on a une réplique vraiment très drôle de Camille, quand Yann dit avoir ressenti l'appel de Dieu pour la première fois. C'était assez osé.

 

J'ai toujours du mal avec tout ce qui concerne le Vatican. C'est vraiment très éloigné du reste et pas franchement passionnant. La série devrait s'attarder seulement sur ses séminaristes, il y a déjà largement de quoi faire.

 

Bref, deux épisodes que j'ai pris beaucoup de plaisir à voir. J'espère que les deux épisodes finaux seront tout aussi bons (voir meilleurs), on aura ainsi une première saison tout à fait bonne.

 

Typh. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher