Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 15:42

24

 

L’heure était au renouveau, avec cette nouvelle saison de 24. Beaucoup de changements, dans cette quatrième saison : le casting, l’ambiance, le côté réaliste, …

Pour ne rien vous cacher, je l’ai trouvée beaucoup moins bonne que les trois premières. À avoir voulu attirer le plus de monde possible, la série s’est perdue dans une production beaucoup trop « hollywoodienne ». En effet, c’est la saison du too-much (le nombre d’intrigues…), de la romance (Jack/Audrey). On perd toute notion de réalisme, j’avais vraiment l’impression de me retrouver devant un blockbuster américain sans saveur.

Bien entendu, le tout n’est pas mauvais, il y a de bons éléments, et la deuxième partie de la saison est, à l’image de la troisième, très bonne.

 

À partir de cette saison, des petits teasers, d’une dizaine de minutes, sont sortis. Ils servaient à faire le lien entre les deux saisons et à faire patienter les fans.

Celui-ci est assez perturbant, car il n’est pas en temps réel, c’est inédit ! On apprend que, 3 mois après la fin de la saison 3, la CTU est dirigée par une certaine Erin Driscoll. Elle ne tolère pas que Jack soit devenu accro à l’héroïne et le vire.

Un an plus tard, des supposés terroristes traversent la frontière et arrivent aux USA. Cette séquence sert uniquement à préparer le terrain.

Enfin, quelques heures avant le début de la saison 4, on voit une femme, dans les bras de… Jack. Il a donc retrouvé l’amour !

Ce petit préquel n’est donc pas très excitant, le tout faisant assez brouillon.

 

Saison 4 : « A new life »

 

24 - Season 4

 

Cette incroyable journée débute à 7 heures du matin, une heure plus tôt que la saison 2. De toute façon, l’heure de début n’est pas réellement importante, les scénaristes choisissant plutôt ça par rapport au casting lorsqu’il comporte des mineurs…

On commence par l’habituelle scène d’ouverture. Ici, c’est le déraillement d’un train, suivi d’un homme qui vient récupérer une mallette, attachée au bras d’une victime de l’accident. La journée est lancée !

Le Season Premiere est plutôt bon, il change radicalement des précédents puisque la menace n’est jamais énoncée. C’est intéressant, ce petit suspense, que va t-il se passer, cette journée ?

Jack sort donc avec Audrey (Kim Raver), la fille du ministre de la Défense, James Heller. Il doit se rendre à la CTU pour une réunion ou je ne sais quoi.

La CTU a d’ailleurs fait peau neuve avec des nouveaux locaux ! Très bling-bling (mais très beaux), il faut un peu de temps pour s’y habituer. On y retrouve Chloe, la seule rescapée des saisons précédentes. Jack nous apprend, d’ailleurs, que Kim et Chase vivent heureux, mais pas à LA. Le retour de la petite fille à papa n’est donc pas prévu !

Les nouvelles têtes de la CTU sont, au premier abord, assez sympa, mais malheureusement, on ne les connaît pas, dur de s’y attacher vite. Nous avons donc, Eric Driscoll, la nouvelle directrice qui n’a pas vraiment l’air d’apprécier Jack ; Edgar, le geek ; Sarah ; et Curtis, l’homme du terrain.

En parallèle, nous suivons la famille Araz, une famille de terroristes. Je trouve cette idée assez osée, et intéressante. Il est rare de voir les terroristes vivre « normalement », dans cette série.

Bon, pour la réinsertion de Jack, dans l’intrigue principale, on passera. C’est assez simple : Chloe lui parle d’une menace qui doit avoir lieu à 8 heures, et Jack va, assez vite, comprendre qu’il s’agit de l’enlèvement de Heller et de sa fille (sa copine…). Néanmoins, la scène finale est super sympa, accompagnée d’une musique magnifiquement composée pour l’occasion.

 

La première intrigue de la saison repose donc sur l’enlèvement de Heller et d’Audrey. En même temps, une menace internet plane sur la planète. Le coup de l’internet, j’ai trouvé ça vraiment intéressant. Sans faire de réelles victimes, on avait tout de même une grosse menace car les terroristes auraient pu accéder à toutes les données confidentielles du net.

L’enlèvement du ministre, lui, est diffusé en direct sur le net. Les terroristes vont le juger et le tuer, devant les caméras.

 

Les 4 épisodes suivants se suivent gentillement, mais j’ai eu du mal à rentrer dedans. La complicité entre Jack et Chloe est bien sympa, elle l’aide et va se faire virer à cause de ça, mais cela est bien trop court. Le personnage est pourtant super marrant, les piques qu’elle lance à Edgar sont vraiment amusants. Malheureusement, elle disparaît à la fin de l’épisode 5 (pour ne revenir qu’à l’épisode 13).

 

Le 6ème épisode marque le premier tournant de la saison, puisque Jack va sauver Heller et sa fille. L’épisode était bourrée d’action, et c’était plutôt impressionnant, pour une série. En parlant d’action, il y en a vraiment beaucoup, dans cette saison, d’où le côté « hollywoodien ».

C’est après cet épisode que la saison va virer au too-much. En effet, on apprend que cet enlèvement n’avait qu’un seul but : détourner le regard des gens afin de faire entrer des centrales nucléaires en fusion. Ça fait gros (mais malheureusement, ça ira encore plus loin, par la suite).

 

Bien sûr, ça se suit avec plaisir, mais on y croit pas (la CTU qui désactive la fusion de près de 100 centrales en quelques minutes…). Personnellement, j’avais l’impression d’être devant un vulgaire divertissement, et non devant 24…

 

Mais, mon intérêt s’est relancé lorsque, par grande surprise, Tony a fait son grand retour. Je ne m’y attendais vraiment pas, et ce fût très bien amené. Nous l’avions laissé en tant que traître, à la fin de la saison 3. On apprend que Palmer (qui n’est plus président) l’a aidé, et que Tony est donc sorti de prison. Malheureusement, il s’est mis à boire et Michelle l’a quitté. Le personnage est vraiment une épave, et ça fait mal à voir.

Néanmoins, le personnage remet une certaine fraîcheur aux intrigues. Oui, parce que j’ai trouvé que l’intrigue principale prenait trop son temps, il ne se passait pas grand chose. Par contre, la relation mère-fils, dans la famille Araz, était plutôt pas mal. La mère de Dina m’a même attristé.

 

Un autre retour m’a fait énormément plaisir, celui de Michelle. Elle remplace Erin Driscoll, qui n’aura pas fait long feu, mais je vais quand même lui accorder quelques lignes.

Ce personnage était vraiment froid, pas du tout agréable, la grosse tête à claques, quoi. Les scénaristes ont bien tenté de l’humaniser avec une sous-intrigue digne des plus grands soaps : sa fille, atteinte de bipolarité, va mourir. Bon, on s’en foutait un peu, mais l’actrice a joué son rôle correctement, c’était touchant.

 

Michelle est donc de retour et, dans ses premiers épisodes, elle est juste insupportable. Elle se prend pour je ne sais qui, c’était épouvantable. Heureusement, elle redeviendra vite comme dans les saisons 2 et 3.

Avec le retour de Chloe, à l’épisode d’après, on retrouve déjà plus l’ambiance des saisons précédentes avec : Jack, Tony, Michelle et Chloe, ça fait beaucoup !

 

On continue avec le too-much, après la fusion des centrales, c’est un avion furtif qui est détourné (?!?!) afin de faire tomber Air Force One. Oui, car j’ai oublié de vous dire, peu de politique, cette saison, avec un président qu’on ne voit que très peu et qui passe plus de 20 heures dans son avion. Est-ce possible ?!?!

On nous occupe donc pendant plusieurs épisodes avec cet avion furtif et ensuite cet « assaut » sur Air Force One. Je ne m’attendais pas à ce que l’avion se face toucher, mais bon, bien entendu, le président ne meurt pas ! C’est assez réaliste, mais je n’ai jamais vu un président américain mourir dans un film (sauf par mort naturelle). La raison vient-elle de là ? Mais bon, il fallait tout de même oser !

Alors, pourquoi les terroristes ont-ils fait ça ? Pour récupérer la mallette secrète qui comprend des codes nucléaires. C’est franchement ridicule, surtout quand on sait que tout a commencé avec l’enlèvement d’Heller. Ça fait beaucoup de « on fait ça pour faire ça après » quand même…

Dans le too-much, mais que j’ai beaucoup aimé, c’est la courte scène de Chloe sur le terrain. Elle a assuré !

 

Ce que j’ai beaucoup aimé, par contre, c’est le parallèle fait entre Jack/Audrey et Tony/Michelle.

Jack et Audrey s’aiment, au début, et vivent une belle relation. Le retour de Paul, l’ex-mari d’Audrey, directement impliqué dans l’intrigue principale, va mettre un peu de piment dans tout ça. Le point culminant survient à l’épisode 20. Paul, blessé par balle, est à l’hôpital de la CTU. Jack arrive avec un témoin qui détient des informations capitales. Jack va donc demander aux médecins de laisser Paul afin de s’occuper du témoin, très blessé. Cela va conduire à la mort de Paul. La scène était déchirante avec une Audrey qui hurle sur Jack. L’une des scènes les plus dramatiques de la série. Jack a complètement perdue sa chérie, lui qui commençait si bien sa journée…

L’autre couple, Tony et Michelle, vit la journée inverse. Leur amour qui renaît progressivement au fil des épisodes est très mignon, et ils décident, enfin, de se remettre ensemble, à la fin. Bon, ce n’est pas très réaliste qu’ils fassent ça en une seule journée, mais après tout, pourquoi pas. Puis, c’est mon couple préféré donc je suis bien content.

 

La fin de la saison est plutôt sympa, elle marque de le retour de Palmer. En effet, celui-ci vient en aide au nouveau président : Logan. C’est un réel plaisir de revoir ce bon vieux Palmer.

Deux intrigues importantes se jouent. La première, Jack et son équipe qui font un assaut dans le Consulat chinois. Celui-ci se termine très mal, puisque le consul meurt. Le gouvernement américain est donc accusé. Bien entendu, c’est Jack qui doit prendre le blâme tout seul, puisque le gouvernement ne veut absolument pas reconnaître cette opération secrète.

 

D’autre part, Mandy fait son retour ! Mais si, celle qui fait exploser l’avion, en saison 1, et qui est responsable de l’attaque contre Palmer, à la fin de la saison 2.

Dommage que son retour soit si court, elle est tellement charismatique…

 

Le dernier épisode est à limite de l’excellent. En effet, Palmer prévient Jack que Logan ne veut pas le remettre à l’autorité chinoise, mais le tuer, afin d’éviter qu’il ne le balance. Jack prépare donc un plan en l’espace de 1 minute (mais bien sûr…) : il fait croire à sa propre mort.

Malgré cette incohérence, il n’en reste pas moins que c’était très bon. Et détail amusant, les seuls au courant sont Palmer, Chloe, Tony et Michelle, uniquement les anciens, quoi.

La séquence finale est vraiment magnifique, avec, tout d’abord, Tony et Michelle qui déposent Jack en voiture. En effet, celui-ci va devoir vivre caché. Enfin, le coup de fil de Palmer à Jack, en guise d’adieu, est vraiment beau.

Jack s’en va vers un avenir incertain…

 

En clair, une saison vraiment moyenne, dans l’ensemble, mais qui comporte son lot de bons moments (principalement du côté des anciens…).

Le cliff est, par contre, très bon. On se doute bien que la série ne va pas tant changer que ça, mais c’est plutôt intéressant.

Un premier épisode d’une nouvelle trilogie assez faible donc. C’est bien dommage, mais à vouloir trop faire, on s’y perd et on s’éloigne de ses origines.

La saison 5 fait souvent partie du top 3 des fans, à voir !

 

Alex.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Twitter


Rechercher