Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 21:25

 

Trois sublimes épisodes d’une série qui, en même pas l’espace d’une saison, fait jeu égal avec les plus grandes actuelles. C’est hallucinant de maîtrise et de qualités. Je n’ai rien à redire, si ce n’est que la fin de l’épisode 9 est l’une des scènes les plus puissantes vues depuis longtemps…

 

Les trois épisodes dont il est ici question sont bien différents les uns des autres. Ils ont tous trois le mérite tout de même d’enclencher la fin de saison, apportant leurs lots de révélations et secouant un peu les arcs narratifs posés jusqu’ici.

On découvre ainsi que la jeune femme que Tom protège sur ordre de Wayne n’a visiblement aucune signification particulière, puisque l’on découvre une autre femme qu’il a également mise enceinte. Combien sont alors dans cette situation ? Je me demande quand même s’il ne s’agit pas d’une feinte des scénaristes : la jeune femme aurait alors véritablement son rôle à jouer dans l’histoire. À voir !

 

La folie de Kevin devient de plus en plus grave, pour atteindre son paroxysme à l’épisode 8. Il s’en prendra à Patty, qu’il séquestrera dans une cabane de forêt avec son acolyte tueur de chiens. Bien que reprenant ses esprits, il ne parvient pas à empêcher la situation de dégénérée et Patty se suicidera…

Franchement, comment les scénaristes vont pouvoir rebondir après ça ? Je me demande vraiment ce qu’il va se passer pour notre Kevin dans la suite…

 

Enfin, l’épisode 9, que l’on se préparait à découvrir particulier (les épisodes 3 et 6 ayant été des centrics) est un énorme flashback, qui nous révèlera les derniers jours de nos personnages à l’approche du « departure ».

L’épisode est passionnant de bout en bout et met en lumière les situations actuelles des personnages. La révélation de la grossesse de la femme de Kevin, et la disparition de son bébé à venir, étant sans problème l’exemple le plus flagrant.

En tout cas cette fin d’épisode est sublime et prend à la gorge. On notera d’ailleurs que chaque personnage semble « souhaiter » un court instant ces disparitions (Nora à bout de nerfs avec sa famille, Laurie enceinte alors que son couple  bat fortement de l’aile, Kevin se sentant sans doute coupable à l’idée de tromper sa femme…). Je ne sais pas s’il faut y voir quelque chose de particulier, où s’il ne s’agit que de coïncidences dramatiques.

 

Bref, The Leftovers est en train de s’installer confortablement comme l’une des séries immanquables actuelles.

 

Typh.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Typh - dans The Leftovers
commenter cet article

commentaires

Twitter


Rechercher